Chaque mois, nous vous invitons à découvrir une nouvelle recette!!

Traduction du nom, composition, histoire, différentes méthodes de préparation et de dégustations...

Nous vous livrerons tous les secrets de nos recettes!

Ce mois-ci:

LE POT'JE VLEESCH

 

 

   Pot'je Vleesch est un mot flamand signifiant "viande en pot" (décomposé par "pot"=pot ; "'je"=de ; "vleesch"=viande.
Les Belges l'écrivent "Potjevless".

  Ce plat traditionnel de la région Nord-Pas-de-Calais est une association de 4 viandes (poulet, porc, lapin et veau) avec une gelée à base de vinaigre, de vin blanc ou de bière ambrée suivant qu'il est cuisiné avec ou sans os.
Le Pot'je Vleesch se mange froid, accompagné le plus souvent de frites (pour permettre à la gelée de fondre) et de salade.

  On trouve plusieurs hypothèses quant à la naissance du Pot'je Vleesch.

  Certaines sources racontent que le Pot'je Vleesch a été inventé dans le Westhoek (région transfrontalière entre la France et la Belgique), région où les fermières utilisaient leurs produits maisons, cuits dans une marmite et conservés à l'aide de vinaigre et une base de vin. Ces terrines, gardées au froid, étaient destinées à nourrir les moissonneurs sur place.

  D'autres plaçent la naissance du Pot'je Vleesch à Dunkerque (59) où il était consommé par les marins (assez pauvres à l'époque) qui utilisaient leurs propres élevages et leurs produits de la chasse (notamment les lapins des dunes). Ces terrines étaient consommées lors de plantureux repas concoctés pour les grandes occasions (mariages, kermesses...).

  Même si l'origine du plat fait débat, nous trouvons tout de même trace dans le Viandier de Taillevent (livre de recette de cuisine écrit par Guillaume Tirel, dit "Taillevent" écrit entre le XIVème et le XVème siècle) d'un plat pouvant ressembler au Pot'je Vleesch.
En effet, nous pouvons trouver dans cette ouvrage la recette du Ketelvleesch ("viande en marmite") que l'on disposait après cuisson dans de petits pots!!
Ci-dessous l'extrait de la recette tiré du Viandier de Taillevent:

« Pour gelée, prenés gigotz ou piez de veau ce que pourrés finer, et les menes bouillir en vin blanc et du grain qui y appartient. Après quand les gigotz ou piez seront comme demys cuitz, prenés cochons par pièces, et poussins par moytiers, et bien nectoyés, et lavés, et jeunes lappereaux , qui en pourra finer. Puis prenés gingembre et graien, ung peu mastis, et foyson saffran et vin aigre par raison. Et quand le grain sera cuit, vous prendrés le boullon, et le mettés en ung pot sur le feu de charbon. Se la gelée est trop grasse, prenés aulbins eufz et les mettés au bouillon, quant il voudra bouillir, et, quand il bouldra, aés taille toute preste pour le faire couler ; tandis qu'elle coulera, vous mettrés le grain en platz, c’est-à-dire le cochon, le laperau et la poulaille, et puis quand le grain sera mys en platz, vous les méttés en une cave, et getterés le boullon sur le grain en chescun plat. »
 
 Source: Wikipédia et Mémoire de l'entreprise
 

 Le Pot'je Vleesch Les Naturelles du Haut Pays est une recette à base de 4 viandes blanches (poulet, porc, lapin et veau).

 La recette avec os est cuisinée avec du vinaigre.
Celle sans os avec du vinaigre, du vin blanc et de la bière ambrée.

 Volontairement, nous n'ajoutons aucun aromate pour permettre au plat de garder toutes les saveurs des viandes.

 Nous vous proposons notre Pot'je Vleesch sous différentes formes:

 Notre Pot'je Vleesch avec et sans os est agréé Saveurs en Or (viandes 100% Nord-Pas-de-Calais)

 

 
Votre Panier
VirtueMart
Votre panier est actuellement vide.

Compte